La marine libyenne reçoit de nouveaux bateaux

[ad_1]

Les deux bateaux du RPB 20 sont arrivés en Libye ce week-end, selon les médias libyens. L’un, nommé Janzour, est basé à Benghazi tandis que l’autre, nommé Akrma, est basé à la base navale de Tobrouk.

Le Libyan Herald cite le colonel Mehdi Abu-Khamada de la base marine de Benghazi, disant que les navires assureront la protection des côtes orientales du pays.

La Libye a commandé les RPB 20 à Raidco Marine plus tôt cette année. Ils ont été remis à la marine libyenne le 26 avril en France, après quoi Raidco a passé plus d’un mois à former 32 officiers et marins libyens et six agents de maintenance.

Les deux bateaux ont quitté le port de Lorient le 6 juin, selon Mer et Marine, et se sont arrêtés à Tanger, au Maroc, et à Bizerte, en Tunisie, avant d’arriver en Libye. Ils étaient chacun composés de cinq Libyens, de trois employés de Raidco et d’un interprète.

La série RPB 20 mesure 20 mètres de long, a une vitesse de pointe de 28 nœuds (grâce à sa coque en V profond à double échine) et peut lancer un petit bateau. Il a été vendu à l’Afrique du Sud (2), au Gabon (4), à la Guinée (3), à la Mauritanie (2), au Maroc (11), au Nigeria (4), à la Tunisie (4) et au Sénégal (4). Le Sénégal devrait recevoir sa commande en août.

Le mois dernier, la marine libyenne a pris livraison de 30 nouveaux bateaux de patrouille rapide gonflables à coque semi-rigide du constructeur de bateaux militaires français Sillinger, le premier lot de 50 commandés en janvier de cette année.

Le porte-parole des Forces spéciales navales, le colonel Ayoub Qassem, a déclaré le mois dernier que les bateaux de grande puissance, d’une longueur comprise entre 3,5 et 12 mètres, seraient utilisés pour les patrouilles maritimes de la marine.

Il a déclaré qu’ils seraient déployés sur diverses bases navales, dont une dans le port de Ras Ijdar à l’ouest et Al-Burdi à l’est réticent où ils seront également utilisés pour des missions de garde-côtes, protégeant des installations vitales ainsi que la surveillance de la navigation maritime illégale intrusions et débarquements dans les eaux territoriales du pays.

La commande de 50 bateaux pneumatiques à coque rigide (RHIBS) comprend le 1200 RIB UM Inboard, conçu pour la haute mer. La Libye est le deuxième client de ce nouveau modèle.

Le 1200 RIB UM est l’une des offres militaires les plus importantes et les plus avancées de Sillinger et peut transporter jusqu’à 25 personnes. Les options d’armes incluent un canon de 7,62 ou 5,56 mm de chaque côté et une mitrailleuse de 12,7 mm à l’avant. L’armure peut être installée sur les côtés du bateau. Selon les informations de Sillinger, le 1200 RIB est équipé de radars et de caméras infrarouges qui permettent au bateau de naviguer plus facilement dans les mers agitées par tous les temps. Propulsé par deux moteurs de 370 chevaux, le 1200 RIB UM Inboard pèse 3900 kg.

Les bateaux Sillinger sont largement utilisés par les commandos de la Marine nationale et les douanes françaises, notamment le 580 RIB UM, un bateau conçu pour les opérations de surveillance ou d’insertion en haute mer.

M. Qassem a déclaré que la marine libyenne, qui peine toujours à reconstruire ses capacités après la révolution qui a renversé Mouammar Kadhafi en octobre 2011, attend sous peu la livraison de 25 patrouilleurs en provenance de Corée du Sud. Il a déclaré que la marine libyenne avait reçu des patrouilleurs de fabrication néerlandaise au début de l’année.

[ad_2]