Y7 de Hanse Yachts |Un puissant croiseur en carbone de 70 pieds

Quelle est votre idée de la navigation simple? Pour un passionné de yacht en bois, cela peut être le plaisir de hisser et de tailler les voiles à la main via un bloc et un palan seul, où un propriétaire d’un yacht moderne en fibre de verre pourrait reculer devant la quantité de bois d’entretien et préférer la facilité de navigation à bouton-poussoir.

D’autres pourraient regarder en arrière avec fantaisie leur jeunesse et la joie de simplement traîner un canot sur la plage et de naviguer sans entretien ni problèmes financiers.

La dernière création de Michael Schmidt est sa solution à la navigation simple dans le luxe de l’échelle. Le marin décoré qui a fondé Hanse Yachts croit en une philosophie simple avec ses modèles, ce que vous aurez peut-être du mal à croire en regardant ce nouveau 70 pieds et les niveaux de complexité technique qui doivent se trouver sous sa fibre de carbone / époxy peaux.

, Y7 de Hanse Yachts |Un puissant croiseur en carbone de 70 pieds

Nous avons testé le Y7 au large de Majorque en 7-12 nœuds. Photo: Nico Krauss

Mais après avoir navigué sur le Y7 précisément dans les conditions de vent léger pour lesquelles il a été conçu et ressenti le frisson de diriger un croiseur rapide parfaitement équilibré, puissant et contemporain, je peux garantir qu’il a un thème de simplicité, qui devient dangereusement séduisant.

«Le plaisir de naviguer est rendu possible par un bateau simple qui a été réduit au strict minimum sans sacrifier le confort», estime Schmidt. Nous ne parlons pas ici d’un yacht dépouillé du minimalisme sans moteur. Le Y7 est, à toutes fins utiles, un superyacht réduit, qui a été maintenu accessible, axé sur les performances et relativement facile à gérer.

Je cite Schmidt non seulement parce qu’il est le fondateur de l’entreprise, mais parce qu’il est un constructeur de bateaux chevronné, un marin et un visionnaire de l’industrie. Après avoir construit puis vendu Hanse Yachts, et beaucoup navigué sur son plus grand modèle à l’époque, le 630e, il a cherché en vain un bateau plus grand et plus léger qui pourrait mieux exploiter les brises plus douces généralement trouvées en Méditerranée.

De la peinture accrocheuse au design novateur du pont, en passant par l’intérieur sensationnel et la construction entièrement en carbone, le Brenta…

, Y7 de Hanse Yachts |Un puissant croiseur en carbone de 70 pieds

Une multitude de nouveaux yachts brillants ont dérivé à travers la baie de Cannes, comme une peinture d’un paysage marin reflété dans…

Michael Schmidt Yachtbau, maintenant Y Yachts, est la marque de croiseurs de luxe en carbone qu’il a créé, une entreprise allemande qui vise à utiliser la meilleure technologie disponible pour simplifier la navigation. Schmidt pense également qu’un yacht a besoin d’une esthétique qui le distingue du pack.

Cette philosophie était à la base de son premier modèle, le Brenta 80 (maintenant Y8). Schmidt a depuis navigué sur ce bateau d’essai, Brise fraîche, des milliers de kilomètres. Et alors que beaucoup auraient aimé ce concept et ce style de design, ils l’ont trouvé trop grand pour leurs besoins.

«Un yacht de 70 pieds que vous pouvez naviguer seul» est devenu la cible des Y Yachts. Le résultat est un croiseur rapide sans pataras, un foc autovireur, des winchs et des suspentes qui tombent aux mains du barreur.

, Y7 de Hanse Yachts |Un puissant croiseur en carbone de 70 pieds

Toby barre et trims depuis le pont sous le vent. Photo: German de Soler

Le design fait écho au style de la Y8 et voit Schmidt maintenir son penchant pour les topsides hauts (de ses jours Hanse), combinés à un toit plat et bas. Schmidt n’aime pas devoir compter sur un équipage et navigue généralement à deux.

Néanmoins, le Y7 spacieux et volumineux comprend une cabine d’équipage à l’intérieur (plutôt que rembourrée dans le pic avant), avec un accès privé au cockpit.

Bill Tripp a été chargé de cibler des performances légères pour s’assurer que le bateau offrirait une navigation agréable à des vitesses de vent à un chiffre. Un attribut clé du Y7 est qu’il ne devrait pas avoir besoin de moteur dans les petits airs.

Cela dit, il peut moteur très efficacement grâce à l’inclusion de deux moteurs; Schmidt apprécie la faible consommation de carburant, la bonne maniabilité et la redondance des systèmes.

Construction en carbone

La construction en sandwich de carbone avec une peau extérieure en époxy permet un déplacement modéré / léger de 29 tonnes et un bon équilibre entre protection contre les chocs et contrôle du bruit. Bien que Schmidt ait construit certains des premiers yachts de course en carbone, il sous-traite maintenant le moulage de la coque et du pont à des chantiers de laminage spécialisés en Pologne et en Slovénie, puis aménage ses nouveaux 3000 m.2 installation à Greifswald.

Le gros œuvre et la finition du premier Y7, Bella, est certainement à un niveau élevé, et le prix de départ inférieur à 2 millions d’euros pour ce croiseur en composite de carbone de 70 pieds explique l’attrait du nouveau design et l’exigence de le voir en action. La deuxième coque a été livrée, la troisième est en construction et le chantier est désormais configuré pour produire un bateau tous les quatre mois.

, Y7 de Hanse Yachts |Un puissant croiseur en carbone de 70 pieds

Le Y7 a un style et des caractéristiques similaires à ceux du Y8, y compris le franc-bord haut et le roof bas plat. Photo: Nico Krauss

Le prix est un facteur important. Le Y7 représente beaucoup de yacht en carbone pour l’argent. À ce prix, les acheteurs potentiels pourraient être tentés de le comparer à un grand croiseur de semi-production comme le CNB 76 ou l’Euphoria 68. Cependant, ceux qui recherchent des performances comparables devraient se tourner vers des yachts composites plus légers – et le Swan 65 , par exemple, coûte 1 million d’euros supplémentaires.

Simplement séduisant

Bella certainement l’air très à l’aise niché parmi les superyachts de la marina de Port Adriano à Majorque. Le toit plat était orné de transats et une table et des chaises étaient installées sur son grand pont avant affleurant.

Le grand bimini qu’il a accroché au mât, à l’étai et aux haubans – une idée intelligente d’utiliser le pont avant pour créer une zone ombragée loin du quai. Bella a également un bimini de cockpit amovible, monté sur quatre poteaux en carbone.

, Y7 de Hanse Yachts |Un puissant croiseur en carbone de 70 pieds

Les écarteurs balayés à l’arrière de 30º permettent un gréement sans pataras. Photo: Nico Krauss

Lorsque vous naviguez en essayant un yacht, vous espérez toujours obtenir le type de conditions pour lesquelles il est principalement conçu. Je privilégie les vents modérés pour avoir une bonne idée du bateau. Je me suis donc un peu inquiété alors que nous sortions de la marina en voiture et rencontrions une mer bâclée et une douce brise.

Cependant, cette longue après-midi et soirée que nous avons passées sous voiles s’est révélée parfaite pour démontrer les capacités du Y7, et en particulier pour apprécier sa capacité à continuer à naviguer dans des vents légers.

Dans seulement 10 nœuds de vent, dans des conditions méditerranéennes typiques du milieu de l’été, nous étions déjà talonnés et sous tension, naviguant à 8-8,5 nœuds. La forme moderne et lumineuse de la coque, avec une longue ligne de flottaison et une surface de voilure généreuse, contribuent tous à produire de telles vitesses. Le rapport surface de voile / déplacement est un énorme 33,4, un chiffre qui confirme la puissance significative de cette conception en altitude. Par conséquent, elle devra être recalée tôt.

, Y7 de Hanse Yachts |Un puissant croiseur en carbone de 70 pieds

Les lignes sont dirigées sous le pont vers des treuils à l’avant et à l’arrière des roues. Ceci montre le treuil arrière droit avec les connexions de shorepower ci-dessous. Photo: Nico Krauss

La grand-voile entièrement lattée à toit carré a 184m2 de surface de voile seule, ce qui pourrait être beaucoup à gérer sans un équipage suffisant. Une mise à niveau du package winch serait sur ma liste d’options, car il a fallu un certain temps pour hisser cette voile des lazyjacks.

Cependant, le barreur ressent immédiatement le bénéfice de cette voile. Tacking le bateau est une affaire addictive, à une personne. Les barres de flèche à 30 ° évitent le besoin d’un pataras et permettent l’utilisation d’une flèche autovireuse.

Nous avons trouvé plus de brise une fois dans la baie et avons continué notre battement à l’ouest loin de l’île. La position extérieure des socles de roue permet au barreur d’avoir une vue dégagée sur le toit plat et bas.

, Y7 de Hanse Yachts |Un puissant croiseur en carbone de 70 pieds

L’énorme pont arrière se soulève sur des entretoises pour révéler un énorme garage étanche pour un semi-rigide de 3,45 m, qui est lancé à l’aide d’un poteau en carbone à l’extrémité arrière de la flèche. La conception permet au garage de rester scellé lorsque la plate-forme de bain est abaissée. Photo: Nico Krauss

La barre est généralement légère, comme vous vous en doutez avec les gouvernails jumeaux, mais avec une augmentation agréable du casque lorsque le bateau s’incline et se met sous tension. Il y a aussi beaucoup d’adhérence de ces gouvernails, qui sont positionnés relativement loin à l’extérieur.

Il est cependant moins confortable pour l’équipage. Telle est la poutre arrière (plus de 18 pieds) qu’il peut sembler dérangeant de traverser le cockpit ou de rester assis au vent lorsque l’angle d’inclinaison est élevé. Les yachts comparables de cette taille ont tendance à avoir un socle de treuil d’écoute de grand-voile avec des rails ou un support / barre de protection entre les roues. Y Yachts dit qu’il peut offrir cette dernière option, ce que je recommanderais certainement.

Le long cockpit avec des tables divisées peut accueillir huit personnes, avec plus d’espace sur les grands sièges orientés vers l’arrière. Le siège bâbord a accès aux quartiers de l’équipage parfaitement intégrés en dessous. Les cadres en aluminium qui forment les dossiers des sièges du cockpit sont autoportants des hiloires, une indication claire que ce bateau est destiné à la navigation par temps chaud.

, Y7 de Hanse Yachts |Un puissant croiseur en carbone de 70 pieds

Des ponts clairs avec des lignes menées à portée du barreur. Photo: Nico Krauss

Bouton poussoir atteignant

Je pensais que le Y7 pourrait être tout au sujet de l’expérience de navigation au près, en gardant la vitesse du vent apparente et la gîte, mais nous avons ensuite hissé un code 0 pour la longue portée.

Sur simple pression d’un autre bouton de piédestal, un enrouleur électrique installé au bout du bout-dehors a déchaîné une énorme quantité de voile (acquise, semble-t-il, d’un Maxi 72). Avec ce jeu de voile de code, nous avons accéléré le rythme et avons pu égaler les vitesses de vent de 7 à 11 nœuds jusqu’à la maison.

L’écoute de grand-voile à point unique est conduite en avant vers le mât et en arrière vers un treuil. Cette disposition, ainsi que les autres écoutes et drisses, se traduit par une masse de queues de corde dans le cockpit. De façon inhabituelle (et louable), il y a des casiers de queue de corde de taille généreuse entre les treuils pour empêcher toutes ces lignes de devenir trop indisciplinées.

Le pont est aligné avec l’endroit où le cockpit invité rencontre le cockpit de voile, de sorte qu’il y a un accès facile sur les ponts latéraux. Ici, les doubles garde-corps se réduisent à des rails simples pour rejoindre le pavois et le poussoir.

Ce rail bas invite le timonier à s’asseoir sous le vent et à profiter de la vue dégagée vers l’avant. Cependant, le pont arrière largement ouvert et le rail bas ne contribuent guère à favoriser une sensation de sécurité si vous êtes dans le cockpit de navigation.

Néanmoins, alors que j’étais perché sous le vent et avec une main légère sur le volant, la navigation était vraiment mémorable et nous avons marché sans effort sous la voile Code.

, Y7 de Hanse Yachts |Un puissant croiseur en carbone de 70 pieds

Commandes de moteur jumeau sur l’un des grands binnacles. Photo: Nico Krauss

Deux moteurs

Le Y7 a certainement une conception de coque glissante – à tel point que ce n’est qu’à l’approche de la marina que je me suis souvenu que le Y7 est équipé de deux hélices à entraînement par arbre. Les moteurs Twin Nanni ont été choisis car ils sont simples à réparer, avec peu d’électronique, et leur taille relativement petite signifie que la semelle de la berline et donc le toit du coach peuvent être maintenus bas et rationalisés.

Cependant, des problèmes avec l’installation sur ce premier bateau ont entraîné des niveaux de bruit inacceptables, un problème que le chantier signale maintenant a été résolu. Il dit que tous les futurs modèles auront des saildrives.

À moteur, le bateau ne tourne pas tout à fait sur une pointe comme un catamaran – les hélices sont assez proches les unes des autres – mais les deux moteurs facilitent certainement la maniabilité et signifient que vous êtes beaucoup moins dépendant du propulseur d’étrave.

, Y7 de Hanse Yachts |Un puissant croiseur en carbone de 70 pieds

BellaSalon moderne ouvert et accueillant. Notez les poignées en cuir coulissantes sur le plafond, qui ressemblent à des poignées de train souterrain – une solution nouvelle mais pratique que nous avons vue pour la première fois sur le Y8. Photo: Sichtvorteil / Thomas Wilhelmi

Sous les ponts, le style correspond à l’aspect impressionnant de l’extérieur et s’apparente à un appartement design. Dans BellaS cas, il a été spécialement personnalisé pour Michael Schmidt. On dit que la coque numéro deux a une garniture beaucoup plus légère et moins masculine.

Schmidt s’est inspiré des conceptions architecturales modernes qu’il a vues à Copenhague, et cela se reflète dans la sensation de la finition, du choix des tissus, à l’éclairage et aux formes générales de l’intérieur.

Pensée et style intelligents

De multiples options de disposition sont offertes, y compris trois ou quatre cabines, et le choix d’un office transversal central ou d’un office de passage à l’arrière. À l’arrière de la cabine arrière bâbord se trouve une cabine d’équipage intelligente, bien que super compacte, qui contient deux couchettes perpendiculaires l’une à l’autre, une tête et un accès privé au cockpit de navigation.

, Y7 de Hanse Yachts |Un puissant croiseur en carbone de 70 pieds

La carlingue vers l’avant avec la couchette énorme d’île. Un pas vers le haut à travers une cloison étanche mène dans le compartiment de têtes généreux vers l’avant. Photo: Sichtvorteil / Thomas Wilhelmi

Le carré semi-surélevé donne l’impression d’un immense espace. La grande poutre du yacht accentue cela en exposant les courbes et les structures des côtés de la coque. Sur le bateau d’essai, le salon a un grand espace ouvert qui s’étend jusqu’à la cuisine, situé au milieu du navire. Pour vous aider à le traverser, il y a des poignées coulissantes en cuir sur la tête de pont pour vous déplacer.

J’aime l’utilisation de fenêtres de toit en verre verticales, qui laissent entrer beaucoup de lumière sans produire trop de chaleur, mais pour assurer une meilleure ventilation, je préférerais avoir plus de hublots ouvrants et quelques trappes de toit de garage.

La cuisine est relativement compacte et ouverte le long de la ligne médiane, une disposition qui n’est peut-être pas parfaitement adaptée à la vie au talon. Cela dit, il possède une grande surface de surfaces de travail manipulées et de généreuses quantités de rangement réfrigéré, et la cour offre l’option d’une cuisine plus grande et fermée à l’arrière, qui se connecte au logement de l’équipage.

Une couchette d’île centrale dans la carlingue avant suggère que ceci, aussi, est conçu plus pour l’usage dans le port qu’en mer. La coque numéro deux a ici une couchette décalée, ce qui sera plus pratique en mer.

Verdict

Le Y7 est indéniablement un yacht charmant pour passer du temps à bord et qui peut être manipulé avec une relative facilité. La philosophie «Keep it simple» se ressent principalement dans la navigation, le réglage et les manœuvres. Le barreur peut facilement gérer les lignes et les commandes à partir de la roue – mais aurait besoin d’aide pour régler, ranger et ranger les voiles. De la conception du garage à annexe, de l’installation de moteurs jumelés à une myriade de luminaires et accessoires soignés, le Y7 regorge d’idées novatrices, toutes nées de l’énorme expérience de Michael Schmidt. Sous les ponts, le Y7 ressemble autant à un appartement de luxe qu’à un yacht, et le style peut être personnalisé pour convenir à un propriétaire. J’ai adoré le design extérieur et intérieur de Bella, même si je pense que l’aménagement est plus conçu pour une utilisation au repos qu’en mer. Le style contemporain ne peut que diviser l’opinion. Mais le Y7 revendique la qualité de superyacht à une taille qui est vraiment gratifiante pour naviguer. Ce yacht puissant bénéficie d’un niveau de performance garanti d’exciter.

Détails

LOA:21,68 m (71 pieds 2 pouces)

LWL:20,35 m (66 pieds 9 pouces)

Faisceau:5,75 m (18 pieds 10 pouces)

Déplacement (bateau-lège):28 900 kg (63 713 livres)

Ballast:9 600 kg (21 164 livres)

Surface de voile (100% triangle avant):309,1 m2 (3327 pi2)

Couchettes:6-8 + 2

Moteur:2x Nanni 80cv

Capacité eau:900lt (198 gal)

Capacité de carburant :900lt (198 gal)

Rapport surface / déplacement de voile:33,4

Rapport déplacement / LWL:96