Servo Yachts dévoile un nouveau catamaran à superstructure suspendue | Martini 7.0

Oubliez Dramamine. Servo Yachts a conçu une toute nouvelle gamme de catamarans pour lutter contre le mal de mer.

Le jeune constructeur américain, fondé par David Hall, s’est associé au studio britannique Conception de la navette pour développer une gamme de navires qui glissent en douceur sur l’eau sans les types de mouvements qui provoquent généralement le mal de mer chez les passagers.

Le dernier 165 pieds, baptisé Martini 7.0, marque le chat le plus grand et le plus avancé de la série à ce jour. Avec un extérieur en fibre de carbone et des noyaux en mousse, le multicoque dispose d’un système de suspension électrique innovant qui s’adapte en temps réel à la hauteur et à l’angle des vagues.

Martini 6.0

Le Martini 6.0 (photo) dispose de la même technologie que le Martini 7.0.

En bref, les deux coques du navire sont reliées par quatre mécanismes à ciseaux articulés positionnés à chaque coin de la superstructure. En croisière, la superstructure peut être soulevée jusqu’à 12 pieds et suspendue en toute sécurité loin des eaux agitées.

Selon les concepteurs, Martini 7.0 peut accélérer à travers une houle océanique sans pratiquement aucun mouvement dans le pont suspendu où se trouvent l’équipage et les invités. On dit également que la nouvelle conception provoque moins de traînée que les yachts traditionnels, ce qui signifie qu’elle est plus rapide et plus efficace que les concurrents conventionnels.

À bord, le pont principal peut accueillir 10 personnes dans quatre cabines d’invités avec salle de bain attenante et une suite principale à faisceau complet qui comprend un bureau et une salle de sport. Le logement de l’équipage, quant à lui, se trouve sur le pont inférieur, ainsi qu’une cuisine, un magasin de plongée et un garage pouvant contenir une annexe de 21 pieds.

Martini 6.0

Le Martini 6.0 (photo) a également une superstructure suspendue.

Conçu pour les réceptions en plein air, le navire dispose d’une piscine à débordement flanquée de bains de soleil à l’arrière du pont principal, ainsi que d’un salon et d’un jacuzzi sur le pont supérieur.

Le duo a déjà conçu un certain nombre de prototypes de navires similaires allant de 17 pieds à 45 pieds qui ont été testés dans la baie de San Francisco, ainsi qu’un concept de 150 pieds appelé Martini 6.0. Il semble également y avoir un marché pour ce type de croiseur lisse. Selon le Bibliothèque nationale de médecine des États-Unis, une personne sur trois est considérée comme très sensible au mal des transports.

« Avec le Martini 7.0, je pense que nous avons trouvé un moyen de résoudre le mal de mer et d’améliorer considérablement l’expérience de navigation afin que tout le monde puisse profiter de voyager sur l’océan », a déclaré Hall dans un communiqué. « Je suis très heureux que Servo Yachts continue de repousser les limites de la technologie marine et de transformer les voyages océaniques. »

Super post