Le yacht de 1904 Katwinchar fait un retour historique à Sydney-Hobart

Le plus vieux yacht à avoir jamais couru dans le Sydney-Hobart a fait un retour à l’événement qui a commencé le lendemain de Noël, après sa récente restauration par le fils d’un ancien propriétaire.

Katwinchar, 114 ans, a terminé premier dans la classe des Grands vétérans, troisième des vétérans et 142 yacht sur la ligne sur 154 finisseurs – un résultat beaucoup plus satisfaisant que son entrée en 1951 quand elle a été disqualifiée pour une infraction aux règles.

Katwinchar a été construit en 1904 par des tonneliers employés par Ricardo Watney, un vif marin qui vivait sur l’île de Wight, et mieux connu comme le fondateur de la brasserie Watneys à Londres. Il n’y a aucun plan survivant, et on pense que le ketch double de 32 pieds a été conçu par Watney lui-même. Elle a été construite avec des cadres en acier et des planches de cèdre, et porte le nom de ses enfants Katherine, Winifred et Charles.

La restauration a été réalisée pour le compte du célèbre constructeur de bateaux australien Bill Barry-Cotter, qui est tombé amoureux du yacht pour la première fois lorsque son père Frank l’a achetée en 1960 en Tasmanie. Bill a retrouvé Katwinchar après une recherche de dix ans, lorsque son associé et ami Peter Jenkins l’a trouvée annoncée sur Gumtree dans un état délabré.

Katwinchar était arrivée pour la première fois en 1951, lorsqu’elle a été envoyée du Royaume-Uni par trois jeunes hommes à la recherche d’une nouvelle vie dans des climats plus chauds. Eddie Mossop, Dennis Tanner et Bill Bartlett auraient été réduits à une poignée de boîtes de nourriture lorsqu’ils ont terminé le voyage à Sydney – bien que deux d’entre eux soient des pêcheurs professionnels et traînent des leurres tout au long du chemin du Royaume-Uni, ils n’ont jamais attrapé aucun poisson! Après un voyage de 14 000 milles qui a duré 196 jours, le trio est arrivé à temps pour prendre part à la Sydney-Hobart ’51, mais leur course a été gâchée par une décision de s’arrêter dans un pub qui a entraîné la disqualification.

Lorsque Frank Barry-Cotter a acquis Katwinchar, elle avait des voiles de coton de 10 ans mais était très rapide à l’époque. La famille l’a fait naviguer autour de Pittwater et du port de Sydney.

«J’étais apprenti constructeur de bateaux lorsque mon père a acheté Katwinchar avec 2 autres amis», se souvient Bill. «J’ai été étonné de voir à quel point sa construction était différente à l’époque. Nous ne l’avons pas couru, nous l’avons simplement utilisé pour naviguer tranquillement, et il a été vendu en raison de la rupture du partenariat.  »

En tant que propriétaire de Maritimo, une entreprise de construction de yachts à moteur de luxe basée dans le Queensland, Bill n’a pas eu à effectuer trop de travaux de restauration lui-même – le travail a été confié à une équipe opérant à partir de la division de bateaux de course Maritimo.

Le bateau avait à l’origine une dérive relevable, qui a été remplacée par une quille fixe. Dans le cadre de la restauration, Maritimo a exécuté les lignes de Katwinchar à travers leur logiciel et a découvert qu’elle était déjà la conception la plus efficace pour un bateau de sa taille et de son poids. Elle a été déshabillée et reconstruite au plus près de l’original.

«Nous avions un artisan de 21 à 60 ans, explique Bill. «La restauration a consisté à remplacer le chêne anglais pourri utilisé dans la tige, la quille et le poteau arrière. Tout le bordage de la coque, qui est en cèdre canadien, est original. »

Les circonstances ont fait que Bill ne pouvait pas naviguer dans le Hobart de Sydney cette année, elle a donc été dirigée par son frère Kendal.

«Elle est belle à naviguer, parfaitement équilibrée et lorsqu’elle a été construite à l’origine, elle aurait été supérieure à la majeure partie de son époque», explique Bill. « Mon équipe de voile aimerait la naviguer de manière compétitive course après course, mais j’aimerais bien la naviguer en famille. »

Super post