Un Espagnol parcourant le monde en jet ski fait escale à Cuba

L’espagnol Álvaro de Marichalar navigue avec son jet ski sur les côtes de Cuba, lors de l’escale de son voyage cette semaine pour commémorer le 500e anniversaire du premier voyage autour du monde de Magallanes et Elcano.

Après son arrivée lundi dans la ville de Baracoa en provenance d’Haïti, et escorté par des professionnels du Hemingway International Yacht Club de Cuba, Marichalar s’est arrêté à plusieurs endroits sur la côte cubaine jusqu’à ce qu’il atteigne Cayo Guillermo, sur la côte nord centrale de l’île.

De là, il a commencé un voyage à La Havane ce vendredi, où il prévoit d’arriver à l’aube samedi.

« Arriver à Cuba est très important dans ce voyage, car cela signifie honorer une nation sœur, comme toute l’Amérique latine mais peut-être plus, en raison de la proximité temporaire », a déclaré le navigateur et homme d’affaires navarrais de 58 ans.

Coïncidant avec la date historique des 500 ans de la première circumnavigation, Marichalar a commencé son tour du monde particulier en jet ski le 10 août à Séville, et cela lui prendra environ deux ans et demi, a-t-il déclaré.

Son souci du voyage l’a amené dans ce nouveau projet à faire le tour du monde pour commémorer le 500e anniversaire du premier voyage autour du monde.

Le navigateur a rappelé que ce défi avait été soutenu en 1519 par le roi d’Espagne Carlos I et dirigé par Fernando de Magallanes jusqu’à sa mort aux Philippines et achevé par Juan Sebastián Elcano en 1522.

Le voyage de Marichalar en est à sa quatrième étape après avoir terminé les trois précédents entre la péninsule ibérique et les Caraïbes au cours des derniers mois, en traversant l’océan Atlantique.

Après Cuba, ses arrêts se poursuivront en Floride, en Alabama, au Mississippi, en Louisiane, au Texas, au Mexique, au Belize, au Guatemala, au Honduras, au Nicaragua, au Costa Rica et au Panama.

Au Panama, la cinquième étape commencera, l’emmenant en Alaska, puis en Russie, au Japon, en Chine et aux Philippines, pour terminer sa tournée dans le reste de l’Asie avant d’entrer en Méditerranée à Séville.