Signal de détresse activé dans le Vendée Globe

(30 novembre 2020; jour 23) – Kevin Escoffier, 40 ans, qui court à la troisième place du Vendée Globe en solitaire sans escale autour du monde, positionné à quelque 550 milles nautiques au SO du Cap, a déclenché sa balise de détresse. Il courait dans un fort courant d’air SW sur tribord amure derrière un front météorologique.

À 13 h 46 (UTC), Escoffier a réussi à envoyer un message à son équipe à terre, expliquant qu’il avait une entrée d’eau dans son bateau. Les autorités de secours (MRCC Cape Town et CROSS Griz Nez) préparent un plan d’action en collaboration avec son équipe PRB terre, avec Jacques Caraës et l’équipe de la Direction de Course du Vendée Globe.

Jean Le Cam, le concurrent le plus proche, a changé de cap pour naviguer jusqu’à la dernière position donnée par le bateau au déclenchement de la balise (40 ° 55 S 9 ° 18 E). Le Cam devrait atteindre la zone vers 16 h UTC. Plus d’informations à suivre.

Détails de la course – Types de bateaux – TraqueurClassementYouTube

Le Vendée Globe est la seule course de voile autour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance, et tout a été mis en place pour la 9e édition le 8 novembre. À partir de 1989 avec 13 inscriptions, la ligne de départ en 2020 en comptait 33 skippers au décollage des Sables d’Olonne, France.

L’évolution de la Classe IMOCA vers le foil verra ces bateaux se lancer dans le monde entier, vacillant sur des patins en carbone à travers des régions inhospitalières, poursuivant le record établi en 2016-17 par Armel le Cléac’h de 74: 03: 35: 46.

Attrition 2020-21
16 novembre 2020 – Nicolas TROUSSEL, CORUM L’EPARGNE – démâté
28 novembre 2020 – Alex THOMSON, HUGO BOSS – gouvernail endommagé

Historique de participation:
1989-90: 13 bateaux au départ
1992-93: 15 bateaux
1996-97: 15 bateaux
2000-01: 24 bateaux
2004-05: 20 bateaux
2008-2009: 30 bateaux
2012-2013: 20 bateaux
2016-2017: 29 bateaux
2020-2021: 33 bateaux

Inscriptions 2020-21
Fabrice AMEDEO: NEWREST – ART & FENÊTRES
Romain ATTANASIO: PURE – BEST WESTERN
Alexia BARRIER: TSE – 4MYPLANET
Yannick BESTAVEN: MAÎTRE COQ IV
Jérémie BEYOU: CHARAL
Arnaud BOISSIÈRES: LA MIE CÂLINE – ARTIPÔLE ARTISANS
Louis BURTON: BUREAU VALLÉE 2
Didac COSTA: UNE PLANÈTE UN OCÉAN
Manuel COUSIN: GROUPE SÉTIN
Clarisse CREMER: BANQUE POPULAIRE X
Charlie DALIN: APIVIA
Samantha DAVIES: INITIATIVES-CŒUR
Sébastien DESTREMAU: MERCI
Benjamin DUTREUX: OMIA – FAMILLE DE L’EAU
Kevin ESCOFFIER: PRB
Clément GIRAUD: COMPAGNIE DU LIT / JILITI
Pip HARE: MEDALLIA
Boris HERRMANN: SEA EXPLORER – YACHT CLUB DE MONACO
Ari HUUSELA: STARK
Isabelle JOSCHKE: MACSF
Jean LE CAM: OUI NOUS CAM!
Stéphane LE DIRAISON: LE TEMPS DES OCÉANS
Miranda MERRON: CAMPAGNE DE FRANCE
Giancarlo PEDOTE: PRYSMIAN GROUP
Alan ROURA: LA FABRIQUE
Thomas RUYANT: LINKEDOUT
Damien SEGUIN: GROUPE APICIL
Kojiro SHIRAISHI: DMG MORI
Sébastien SIMON: ARKEA – PAPREC
Maxime SOREL: V ET B – MAYENNE
Alex THOMSON: HUGO BOSS
Armel TRIPON: L’OCCITANE EN PROVENCE
Nicolas TROUSSEL: CORUM L’ÉPARGNE

Source: Vendée Globe