L’Ocean Globe Race 2023 devrait être la plus grande course au monde!

C’est en 1981 que 29 participants se sont lancés dans la troisième édition de la Whitbread Around the World Race, créant le record actuel comme le plus grand défi jamais organisé en équipage. Au fur et à mesure que la course évoluait tous les quatre ans, elle devenait de plus en plus professionnelle et finalement, en tant que Volvo Race pour les marins d’élite, les chiffres ont chuté de façon spectaculaire, en moyenne au cours des 20 dernières années, à seulement 7 partants.

L’Ocean Globe Race (OGR) de 2023 célébrera le 50e anniversaire de la Whitbread originale de 1973, la toute première course en équipage, à travers le monde. Déjà, deux ans et demi après le début, 25 participants sont payés et trois autres se sont engagés, ce qui signifie que nous avons 17 pays différents représentés. On s’attend clairement à ce qu’une flotte complète de 34 yachts, navigués par des équipages professionnels et amateurs, mixtes, franchisse la ligne de départ le 10 septembre 2023. Si tel est le cas, l’OGR est en passe de devenir le plus grand de tous les temps, avec équipage, rond. -course du monde!

Débutant en Europe, la course de 28 000 milles autour du globe, en quatre étapes, via les trois caps, fera escale en Afrique du Sud, en Australie et en Amérique du Sud, avant de retourner en Europe fin avril 2024. Les négociations se poursuivent avec divers ports hôtes potentiels. , tous actuellement touchés par les problèmes de Covid, tout en conservant un fort intérêt et une grande passion, pour un événement humain de retour aux sources, riche en histoires auxquelles les communautés locales se rapportent. On s’attend à ce que le cours final soit annoncé au plus tard le troisième trimestre de 2021.

«L’enthousiasme et l’enthousiasme pour l’Ocean Globe Race de la part des marins qui le connaissent ont été extraordinaires», a déclaré Don McIntyre, fondateur de l’OGR et organisateur de la course «Lorsque COVID est apparu pour la première fois en février 2020, nous avons décidé d’arrêter toute promotion de la course, alors que le monde est confronté à de sérieux défis. Mais les entrées n’arrêtaient pas d’arriver! Nous recommençons maintenant les promotions et les places disponibles se remplissent rapidement. Nous avons dû fermer définitivement ADVENTURE CLASS mais les inscriptions sont toujours disponibles dans les trois classes restantes.  »

L’OGR remonte dans le temps jusqu’aux années 1970 en tant que course rétro, avec deux classes de voiliers de série conçus avant 1988 (Adventure Class 47-55ft et Sayula Class 56-65ft) et une troisième Flyer Class, naviguant sur les anciens concurrents Whitbread des trois premiers. éditions des races originales. Les classes rétro doivent naviguer par sextant, n’utiliser aucun équipement de haute technologie moderne ou ordinateur et ne disposer que de cassettes pour la musique. Une quatrième Classic Challenge Modern Class, naviguant sur les Whitbread Maxis et les Whitbread / Volvo 60, utilisera les mêmes ports d’arrivée de départ, mais parcourra un parcours plus long que les classes rétro plus lentes pour un trophée spécial «BIG RED», en l’honneur du regretté Sir Peter Blake . La flotte combinée couvre toute l’histoire de la Whitbread Race.

Les premières éditions du Whitbread ont vu les entrées françaises dominer, remplissant plus de 33% des flottes. Eric Tabarly a navigué sur le controversé PEN DUICK VI dans la première édition de 1973 et est ensuite entré dans de nombreuses éditions ultérieures. Arnaud Lizop a navigué avec Tabarly en 1973, en tant qu’équipier de 22 ans au visage frais. Il revient dans l’OGR 2023 en tant que l’une des CINQ entrées françaises (encore une fois la plus grande nation en compétition) pour skipper son classique Nautor’s Swan 55 Nakama, revivant son aventure dans l’inconnu d’il y a 50 ans.

Arnaud Lizop a navigué avec Tabarly en 1973, en tant qu’équipier de 22 ans au visage frais. Il revient dans l’OGR 2023 en tant que l’une des CINQ entrées françaises (encore une fois la plus grande nation en compétition) pour skipper son classique Nautor’s Swan 55 Nakama, revivant son aventure dans l’inconnu d’il y a 50 ans.

«Je suis ravi de me joindre à la célébration du 50e anniversaire de mon expérience originale à Whitbread», a déclaré Arnaud Lizop «L’OGR est une occasion unique de promouvoir des valeurs auxquelles je crois comme le LONG TERME. Les yachts classiques et les longues distances de l’OGR reflètent cela. Notre équipe mixte reflétera également la diversité des origines et des âges. »

Un autre vétéran de Whitbread dans l’OGR (qui navigue également sur un Nautor’s Swan 55, Galiana) a 63 ans. Marin finlandais, Tapio Lehtinen. Il était leader horloger à bord de Skopbank Finland en 1981. En 2018, il a participé à la Golden Globe Race, retournant dans l’océan Austral qu’il adore et était le dernier de seulement cinq finalistes. Il a de nouveau participé à la Golden Globe Race 2022 et n’aura donc que quelques semaines pour se remettre de ce tour du monde en solitaire, avant de partir pour sa quatrième circumnavigation dans l’OGR 2023. Tapio a testé 60 jeunes marins finlandais au cours de l’année écoulée et compte désormais 18 en lice pour faire partie de son équipage de la finale.

Tapio Lehtinen sur une navigation dimanche avec «Galiana» à Gråskärsbådan avec les marins Optimist de BS, ESF, EPS, HSK, HSS et HSK qui étaient dans le port d’Helsinki pour accueillir Asteria à la conclusion du GGR. Tenir bien la barre et faire de beaux virements – les meilleurs barreurs poussent dans la classe Opti 🙂 !. Photos extérieures de Petri Leskinen, photos à bord de Niklas Sandström.

«Depuis que j’ai participé à la Whitbread Race 1981-1982 en tant qu’étudiant universitaire de 23 ans, je me suis réveillé d’innombrables fois au cours des décennies suivantes, ayant rêvé de refaire le Whitbread. Dit Tapio Lehtinen. «Lorsque Don m’a révélé qu’il allait donner une renaissance à la course en 2023, j’ai tout de suite su que c’était mon rêve devenu réalité :). Autant j’aime la navigation en désavantage numérique et en solitaire, autant faire de l’OGR me donne l’occasion de profiter de la navigation sur un gros bateau, avec un jeune équipage, en transmettant l’héritage de la voile finlandaise à une nouvelle génération de marins – je suis aussi excité et enthousiaste comme le jeune étudiant il y a 40 ans, encore une fois!

Les premiers équipages et yachts de Whitbread sont répartis dans cette OGR. Seul yacht français à avoir remporté un Whitbread en 1985, L’Espirit d’Epuipe (ex 33 Export and Espirit de Liberte ‘) skippé par Lionel Pean sera piloté par un groupe de marins coriaces des Sables d’Olonne France, skippé par Lionel Regnier.

«Nous avons un superbe yacht et sommes ravis de revenir aux origines de la course au large qui promeut les valeurs humaines», a déclaré Lionel Regnier: «Notre équipage mixte d’âge et de sexe permet aux plus âgés de transmettre leurs connaissances et leur expérience aux plus jeunes et aux plus jeunes apporter des idées nouvelles, réflexion et performance de la campagne. L’OGR, comme aucun autre défi, définit la vie. Nous devons et nous dépasserons individuellement et collectivement, pour atteindre les sommets de cet incroyable défi!  »

Deux Maxis géants se préparent à participer au Classic Challenge et à l’extrémité opposée, le plus petit yacht à avoir piloté le Whitbread est actuellement en rénovation avec de grands projets pour l’OGR! Le Français de 46 pieds Mor Bihan a été skippé par Philip Poupon / Riguie dans le Whitbread 1981. Elle espère naviguer à nouveau en 2023 sous pavillon français et un équipage breton solide.

Pour la première fois, des marins ordinaires peuvent faire le tour du monde. Tous les détails, y compris le pré-avis de course et les demandes d’inscription sont disponibles sur www.OceanGlobeRace.com