Glossaire du marin de croisière

Glossaire du marin de croisière

La voile a sa propre langue. Les marins de croisière vont encore plus loin. Voici un guide utile pour certaines expressions couramment utilisées.

bloc d’ablution (n.) Un bâtiment dans une marina contenant des toilettes, des douches, une buanderie, un échange de livres, des panneaux d’affichage, etc. S’il est également équipé d’une table et de chaises en plastique, c’est souvent le lieu de rassemblement social de facto des locataires de la marina.

Amiral (n.) Sur un bateau de croisière, un rang au-dessus du capitaine ou du skipper, qui dans un couple de croisière est généralement la femme.

l’abus d’alcool (v.) Le déversement de boissons alcoolisées sur n’importe quelle partie d’un bateau. À part faire de petites offrandes au roi Neptune lors de la traversée de l’équateur, l’abus d’alcool est généralement inacceptable.

ampli (n.) 1. L’unité de mesure de base du courant électrique. 2. Le sujet de conversations interminables, généralement entre hommes, à la grande irritation des femmes.

ancre (n.) Toute personne ou situation qui empêche ou empêche une personne de naviguer.

ferme d’antennes (n.) Un arc ou une autre structure de support, généralement près de la poupe d’un bateau, où sont plantées les antennes de divers équipements de communication et de navigation.

awniker (n.) Voile à usage spécial, généralement faite de toile ou d’un matériau similaire, généralement volée horizontalement par des marins en croisière dans des zones chaudes. Il fournit peu, voire aucune vitesse de bateau, mais offre une ombre bienvenue et empêche les dommages UV aux marins et / ou aux accessoires de pont.

bakchich (n.) Un cadeau ou un pot-de-vin, généralement offert à des fonctionnaires gouvernementaux corrompus dans des pays du tiers monde pour garantir que les documents officiels sont rapidement remplis ou que des infractions mineures sont ignorées.

aboyer araignée de cale (n.) Un pet.

ballon de plage (n.) 1. Un voilier de production bon marché et de construction légère, souvent classé comme un «coureur / croiseur», bien qu’il ne soit généralement pas très bien adapté pour l’un ou l’autre. 2. Un bateau charter coque nue.

portée du faisceau (n.) Généralement reconnu comme le point de navigation le plus proche pour un voilier de croisière.

bière-trente (n.) Heure de la première bière de la journée, généralement vers le coucher du soleil ou à la fin d’un projet qui a provoqué une transpiration ou une déshydratation.

Bendytoy ou Beneslow (n.) Beneteau.

hareng aveugle (n.) Petit poisson brun, généralement repéré flottant à la surface d’un mouillage surpeuplé, caractérisé par un manque de mouvement et une odeur nauséabonde.

travail bleu (n.) Travaux de bateau généralement effectués par l’homme, tels que travaux de moteur, plomberie et réparations électriques.

morsure de bateau (n.) Toute petite coupure, éraflure, bosse, ecchymose ou autre blessure subie lors de la navigation ou du travail sur un bateau.

garçon de bateau (n.) Abondants dans les pays du tiers monde, ils fourniront des services tels que le nettoyage, le polissage, la cire, le vernissage, etc. pour les salaires des esclaves.

infusion de bateau (n.) Bière artisanale brassée à bord d’un bateau, généralement fabriquée avec des kits et des ingrédients disponibles dans le commerce.

mâle de bateau (n.) Une valeur monétaire égale à 1 000 $. Par exemple. Je viens de dépenser 3 dollars en bateau pour un échouage.

fesses de bateau (n.) Une personne qui n’a aucun autre emploi rémunéré et qui traîne sur des bateaux.

bout de bateau (n.) Affection semblable à une éruption cutanée qui se produit sur les fesses après s’être assis trop longtemps sur une surface dure avec des fesses mouillées.

envie de bateau (n.) Une situation où quelqu’un fait preuve d’une envie extrême pour le bateau d’un autre. Il est généralement guéri quand ils apprennent le prix de leur objet de désir.

BMW (n.) 1. Le type d’automobile qui est généralement vendu pour que l’on puisse se permettre de faire de la croisière. 2. Bavoine Mentretien Worker. Réussit BN, ce qui bien sûr n’est plus politiquement correct.

bommie (n.) Une tête de corail près de la surface de l’eau, généralement stratégiquement placée par les dieux de la mer pour gêner la croisière côtière ou le mouillage dans un endroit idyllique.

ticker de boîte (n.) Un croiseur qui fait le tour en très peu de temps pour pouvoir cocher la case «J’ai navigué autour du monde» en lisant Planète seule guides pour en savoir plus sur tous les endroits où ils ont navigué.

Bruce boulder (n.) Un rocher ou un morceau de corail, généralement de la taille, de la forme et du poids d’une boule de bowling, qui s’est coincé dans la griffe d’une ancre de style Bruce, l’empêchant de se fixer correctement, et nécessitant parfois un certain câlin par un pied de biche retirer.

Bruce Boulder

Un Bruce Boulder

seau ‘n chuck-it (v.) L’utilisation d’un seau pour les toilettes, puis jeter les déchets par-dessus bord. Bien qu’il ne soit pas aussi esthétique qu’une tête standard, il est élégant dans sa simplicité, sans pièces mobiles ni plomberie pouvant se casser ou se boucher. C’est un favori des marins minimalistes qui considèrent également l’électronique et les moteurs comme des engins inédits.

canotage (v.) Un groupe de deux bateaux ou plus, voyageant en étroite compagnie, généralement pour des raisons sociales ou de sécurité. Deux bateaux de la même marque et du même modèle qui pratiquent la navigation de plaisance peuvent être appelés catamaran.

balle (n.) Une rafale de vent soudaine et puissante, généralement ressentie lors d’une bourrasque ou en naviguant ou ancrée sous le vent d’un terrain accidenté lors d’un coup.

vin en fût (n.) Vin bon marché emballé dans un solide sac en plastique / aluminium à l’intérieur d’une boîte en carton. Un favori des croiseurs car la boîte peut être retirée et le sac en plastique s’adaptera presque n’importe où, prenant la forme de la cale, du casier ou de la zone de stockage dans laquelle il est placé. Voir également ballast potable.

spinnaker en fonte (n.) Le moteur auxiliaire d’un voilier.

patte de chat (n.) une rangée de déchirures verticales dans la grand-voile provoquées par le relâchement de la ligne d’écoute du récif avant de détacher les points du récif.

bateau de poussin (n.) Un bateau entièrement équipé de femmes.

poulet jibe (v., n.) Une alternative à l’empannage lors de la navigation en équipage réduit, dans des conditions difficiles ou lorsque vous vous sentez paresseux. Pour éviter la manœuvre plus violente consistant à amener la poupe à travers l’œil du vent, le bateau est plutôt dirigé à travers une amure à environ 300 degrés, pour finir sur le foc opposé. Alias. « Porter un bateau. »

Exercice d’incendie chinois ou clusterfuck (n.) Toute défaillance de l’équipement de tri, empannage accidentel, habillage de spi ou autre situation nécessitant toutes les mains sur le pont, survenant généralement au milieu de la nuit dans des conditions snotty, et accompagné de beaucoup de cris.

chumming ou nourrir les poissons (v.) Le mal de mer.

clics ou clics de micro (n.) Clic rapide sur la touche du microphone pour applaudir quelqu’un ou quelque chose entendu sur une radio VHF ou HF.

noix de coco (n.) 1. La graine d’un palmier. 2. Argot pour un insulaire originaire du Pacifique. 3. Une unité monétaire fictive. Par exemple. Ce bateau a dû leur coûter beaucoup de noix de coco.

course de lait de coco (n.) La route de croisière à travers les groupes d’îles du Pacifique Sud, commençant généralement de l’est en Polynésie française et se terminant à l’ouest en Australie ou en Nouvelle-Zélande.

truite brune aux yeux de maïs (.) Un poisson parfois repéré dans des mouillages surpeuplés, caractérisé par son mouvement très lent, sa couleur brune, ses taches jaunes et son odeur désagréable.

concasseur de crabe (n.) Tous les bateaux de croisière de style traditionnel, à quille pleine et à déplacement lourd, dont certains peuvent nécessiter l’aide du moteur auxiliaire pour effectuer un virement de bord ou un empannage.

cruiseheimer (n.) Une maladie dégénérative affectant les croiseurs, en particulier les plus âgés. Le principal symptôme est une perte de mémoire. Similaire à CRS (Cfourmi Remember Shit) syndrome chez les terriens.

bar de croisière (n.) Un bar qui est à proximité d’une marina ou d’un mouillage, qui est populaire auprès des croiseurs. Il se caractérise par des bières très bon marché et généralement froides, des meubles en plastique, des souvenirs nautiques (jonque alias), des vieux burgees de club de yacht moisis et une radio VHF rabattue connectée à une vieille batterie de 12 volts. Il peut également être appelé Club Yacht dans les îles.

3 $ Bar

Le bar à 3 $ à Musket Cove aux Fidji est un bar de croisière emblématique

croisière (v.) 1. Réparation et entretien approfondis de bateaux dans des endroits magnifiques et exotiques. 2. La forme de voyage en troisième classe la plus lente et la plus chère.

chat de croisière (n.) 1. Une accumulation d’épargne utilisée pour payer les dépenses de croisière. 2. Le chat du navire.

délaminage (n.) 1. Une séparation entre l’un des divers couches d’un bateau de construction sandwich. 2. Une séparation entre un couple, des partenaires ou des membres d’équipage sur un bateau.

crosse de dériveur (n.) Humidité des vêtements, généralement autour du siège, qui est le résultat d’une sortie en canot dans des conditions difficiles ou humides.

pomme de terre de quai (n.) 1. Un propriétaire d’un bateau de croisière qui passe de longues périodes dans une marina et pas beaucoup de temps à naviguer. 2. Un croiseur en herbe qui attend que le bateau soit complètement prêt (c’est-à-dire jamais) avant de quitter les lignes et de partir en croisière.

générateur de traînée (n.) Un appareil remorqué derrière un bateau composé d’une hélice lestée et d’une ligne de couple, qui fait tourner un générateur attaché au tableau arrière, créant de l’électricité. Parce qu’il émet un son ressemblant à un poisson en détresse se déplaçant dans l’eau, il est généralement attaqué par des requins ou d’autres gros poissons pélagiques, convertissant l’appareil en un désordre grondé.

ballast potable (n.) Bières, vins, spiritueux ou autres boissons, stockés sous la ligne de flottaison en quantités suffisantes pour ajouter au moment de redressement d’un voilier. Lorsque la destination est atteinte, elle peut être consommée de manière appropriée et festive dans le but d’alléger le navire.

bateau sec (n.) 1. Un bateau qui ne fuit pas. 2. Un oxymore. Il n’y a pas une telle chose. 3. Un bateau sur lequel il est interdit de boire des boissons alcoolisées pendant le passage ou autrement.

plongeur poubelle (n.) Un chasseur de trésors des temps modernes qui fouille dans les bennes à ordures de la marina ou les poubelles à la recherche d’articles jetés qu’ils peuvent soit utiliser sur leur propre bateau, soit convertir en espèces lors d’une rencontre d’échange, d’une vente aux enchères en ligne ou d’un revendeur de pièces de bateau d’occasion .

boucle d’oreille (n) 1. Un petit cerceau en or porté par des marins d’autrefois, dont le but aurait été de payer leur enterrement si leur corps échouait. 2. Une ligne attachée à travers l’écoute de récif et autour de la bôme de la grand-voile lorsqu’elle est patte de chat ou une rangée de larmes dans la voile si la ligne du récif se libère, s’irrite ou est lâchée par un marin distrait avant de détacher les points du récif.

terrien (n.) quelqu’un qui vit dans un logement terrestre, par opposition à celui qui flotte sur le

l’eau.

expat (n.) Quelqu’un qui est recherché par quelqu’un, ou qui n’est recherché par personne dans son pays d’origine.

fizzboat (n.) Un petit runabout ou bateau à moteur rapide.

lampe de poche (n.) Un conteneur pour stocker les batteries mortes.

maison flottante ou floatabago (n.) Un bateau de croisière.

sentier flottant / trottoir (n.) Un bateau en ferrociment.

disciple (n.) Personne qui suit une autre chaîne radio VHF ou HF et écoute, lors d’une conversation entre deux autres parties.

foot-itis (n.) Une forme de claustrophobie subie par les marins. Le seul antidote connu est un bateau plus grand.

F. O. (n.) Terme dérogatoire utilisé par les personnes qui travaillent sur les bateaux d’autres personnes, faisant référence au propriétaire; une abréviation pour Fucking Owner.

casier amusant (n.) Cave à alcool.

compteur amusant (n.) Le mètre de noeud, particulièrement en naviguant très rapidement.

fourrure (n.) Une personne qui n’a pas encore fait de passage trans-équatorial. Aussi pollywog.

garage (n.) Un grand lazarette ou une autre zone de stockage sur un bateau ou un méga yacht où le canot et / ou autre équipement, des jouets et éventuellement même une moto ou une petite voiture sont stockés.

vide-grenier (n.) L’apparence encombrée des ponts d’un bateau qui n’a pas suffisamment d’espace de stockage sous les ponts pour tout son équipement et ses jouets. La collecte de jerricans, garde-boues, réservoirs de plongée, jouets aquatiques et autres équipements, ce qui les rend dangereux, voire presque impossibles à déplacer. Par exemple. Ce bateau ressemble à une vente de garage.

genny voile (n.) Voile paresseuse ou détendue utilisant uniquement un génois déployé ou une autre voile d’avant.

fantomatique (n.) Une brise extrêmement légère.

Palais Gin (n.) Un bateau à moteur chic, généralement utilisé pour des voyages très courts et de très longues fêtes.

trou de gloire (n.) Une crevasse sous-marine, une grotte ou un tube de lave plein de homards.

Hans Crustacé (n.) Un bateau Hans Christian.

frapper les briques (v.) S’échouer sur quelque chose de dur comme un récif de corail ou un fond rocheux.

ornement de capot (n.) Un invité ou un membre d’équipage sur un bateau qui n’a aucune réelle capacité de navigation et est à bord principalement pour ses compétences ornementales.

trou d’ouragan (n.) Un mouillage bien protégé utilisé par les marins pour se réfugier par gros temps. Certains trous d’ouragan (par exemple Puerto Escondido, Mexique) deviennent des logements permanents pour les bateaux laissés sans surveillance au mouillage. Lesdits bateaux traînent parfois l’ancre ou se détachent de leurs amarres mal entretenus d’un coup violent, créant un danger pour d’autres bateaux en quête de protection.

bateau enfant (n.) Un bateau de croisière avec un ou plusieurs enfants à bord. Les bateaux enfants naviguent souvent en compagnie les uns des autres.

noeud de couteau (n.) Un nœud devenu impossible à dénouer.

ligne, le (n.) L’équateur.

Indonésie 2005 588

Traverser «la ligne»

rôdeur (n.) Une personne qui écoute un réseau radio VHF ou HF (voir «réseau») sans s’enregistrer, recueillir, mais sans partager aucune information.

crochet à viande (n.) Un leurre de pêche traîné derrière un bateau uniquement dans le but d’attraper du poisson pour se nourrir. Il est généralement gréé sur une ligne très lourde et un grand moulinet ou treuil, éliminant l’aspect sportif de la pêche.

propriétaire de mégayacht (n.) Quelqu’un qui travaille dur pour que son équipage vive dans le style de vie auquel il s’est habitué.

mordida (n.) Un cadeau ou un pot-de-vin fait à un fonctionnaire du gouvernement hispanique pour s’assurer que les documents officiels sont rapidement remplis ou une infraction mineure, alias beeg problema est négligé.

Morgan Outhouse (n.) Morgan «Out Island».

marin à moteur (n.) Un bateau avec un grand moteur et de petites voiles qui nécessite généralement l’utilisation des deux pour atteindre la vitesse de croisière.

tondre la pelouse (v.) Nettoyage du fond du bateau.

carte de boue (n.) Une carte brute, représentant généralement un ancrage, un point de plongée ou un trou de gloire « secrets », dessinés à la main au dos d’une serviette, d’une sous-verre ou d’une pochette d’allumette tachée de bière, dont la qualité est susceptible d’être inversement proportionnelle au sang teneur en alcool de son fabricant.

naviguesser (n.) La personne qui, grâce à l’utilisation de cartes, de guides de croisière, de livres de pilotes, de repères visuels, de divers appareils mécaniques et électroniques et d’un degré élevé de chance, guide un navire vers une destination, prévue ou non.

net (n.) 1. Un appareil placé dans des canaux ou des eaux côtières occupés par un pêcheur dans le but de capturer du poisson et / ou des hélices de bateau. 2. Un programme radio VHF ou HF régulier où les croiseurs peuvent s’enregistrer, signaler leur emplacement, partager des informations locales et météorologiques pertinentes ou rattraper leurs amis de croisière. Il s’agit généralement d’un effort bénévole dirigé par et pour des croiseurs dans une zone géographique particulière comme les Caraïbes, le Mexique, le Pacifique Sud, etc.

contrôleur net (n.) La personne qui orchestre un réseau radio. Habituellement, un volontaire qui aime parler à la radio, a de bonnes compétences radio et un fort signal radio.

narquoisement (n.) Toute brise qui vient plus ou moins de la direction dans laquelle on essaie de naviguer.

pas de jour clé (n.) Une journée extrêmement rare dans la vie d’un marin de croisière, au cours de laquelle ils n’ont effectué aucune réparation de bateau, et tout à bord fonctionnait. Certains croiseurs arborent des drapeaux pour désigner une telle journée. Les drapeaux «sans clé» (un petit drapeau représentant une clé avec un cercle rouge et une barre dessus) sont connus pour avoir une durée de vie exceptionnellement longue.

Tampon officiel (n.) Un tampon en caoutchouc d’une extrême importance dans les agences gouvernementales, en particulier dans les pays du tiers monde. Tous les documents officiels sont estampillés d’un ou de plusieurs timbres officiels car ils sont signés proprement, mais de manière illisible par des fonctionnaires portant des uniformes parfaitement repassés. En guise de geste diplomatique avisé, un croiseur devrait avoir son propre cachet officiel de navire et son contre-tampon tous les documents officiels estampillés par le fonctionnaire. Timbre! timbre! timbre! timbre!

forage côtier (v.) Avoir des relations sexuelles en naviguant.

oxygène (n.) Vent, air clair.

parc (v.) 1. S’échouer. 2. Naviguer dans une zone sans vent et se calmer.

l’avenue du Parc Boom (n.) Une bôme avec une surface supérieure large et plate (comme Park Avenue) pour permettre un empilement plus facile d’une grand-voile pliée et pour permettre à une personne de ramper / s’asseoir sur la bôme pour l’entretien de la voile.

parrothead (n.) Un fan de Jimmy Buffet, assez courant chez les marins de croisière.

travail rose (n.) Tâches sur un bateau généralement gérées par la femme, telles que la cuisine, le nettoyage, la lessive et l’approvisionnement.

bateau pirate (n.) Tout voilier de style ancien ou traditionnel avec un long beaupré, beaucoup de bois décoratif, des ratlines, des balustrades en bois et peut-être même de grandes fenêtres dans le tableau arrière, souvent vu arborant le drapeau du crâne et des os croisés.

Pollywog (n.) voir fourrure

quai princesse (n.) Un quai près d’un mouillage pour débarquer et attacher les dériveurs. Ils sont préférés, surtout par les femelles, aux débarquements sur la plage.

pyrotechnie (n.) Une tempête électrique.

course (n.) Une compétition spontanée qui se produit chaque fois que deux bateaux ou plus se dirigent dans la même direction.

rayures de course (n.) Aussi Marina del Rey Racing Stripes. Les ailes ont laissé traîner pendant la navigation. Un faux pas semblable à la sortie des toilettes avec une traînée de papier toilette attachée à votre pantalon.

tête de radio (n.) Quelqu’un qui aime parler à la radio et qui peut constamment être entendu grêler, répondre à des appels ou s’immiscer dans d’autres conversations. Pour être clairement compris, ils répètent généralement chaque transmission au moins deux fois et épelent souvent des mots légèrement douteux avec l’alphabet phonétique. Par exemple. Ennuyeux, c’est Bravo Oscar Romeo India November Golf.

grondement de rouleau (n.) Un terme pour enrouleur de rouleau souvent utilisé par les marins traditionnels qui préfèrent l’écheveau sur les voiles.

canard en caoutchouc, canard en caoutchouc (n.) Annexe gonflable.

front de rhum (n.) Une tempête induite par l’alcool, survenant généralement tard dans la nuit lors d’une fête, laissant les membres d’équipage déshydratés et maux de tête le lendemain matin.

Mer de rêves brisés (n.) Se référant spécifiquement à la mer de Cortez ou au Mexique en général. Le premier arrêt sur un tour du monde planifié / rêvé qui est devenu un lieu de croisière permanent.

définissez-les et oubliez-les (v.) Méthode de croisière du Cruiser.

coquille (n.) Un marin qui a déjà traversé l’équateur et qui a gagné le privilège de bizuter ou d’humilier à dos de fourrure ou pollywogs à bord lors d’un passage trans-équatorial. =

tige courte (v.) La pratique douteuse de l’ancrage à une très courte chevauchée dans un ancrage confortable à proximité de nombreux autres bateaux. Il peut en résulter un jeu passionnant de «bateaux tamponneurs» si une rafale ou un coup soudain survient, ce qui fait que les bateaux tirent l’ancre.

Croix du Sud (n.) 1. Constellation de l’hémisphère sud, en forme de cerf-volant, qui est l’équivalent de l’hémisphère sud de l’étoile polaire. 2. Le nom d’une grande chanson de voile enregistrée par Crosby, Stills et Nash.

pièces de rechange (n.) Articles transportés, théoriquement en remplacement en cas de rupture ou d’usure d’une pièce. Les pièces de rechange rouillent, se corrodent, se décomposent ou disparaissent généralement au même rythme que les pièces de travail, elles sont donc généralement rendues inutiles au moment où elles sont réellement nécessaires.

spynoculaires (n.) Instrument optique composé de deux petits télescopes attachés ensemble, utilisés pour espionner d’autres bateaux dans une marina ou un mouillage, ou pour pervertir l’équipage du bateau voisin qui est maigre plongeant ou se baignant sur le pont.

mélange de galuchat (v.) Se traîner les pieds lors de l’atterrissage d’un canot sur la plage ou marcher dans des eaux peu profondes avec un fond de sable afin d’éviter de marcher accidentellement sur une raie pastenague et de souffrir d’une piqûre douloureuse.

pot puant / bateau puant (n.) Conditions dérogatoires pour bateau à moteur. Beaucoup stinkboaters souffrent d’une mauvaise connotation par les marins à cause de quelques-uns qui sont bruyants, inconsidérés ou qui traversent des eaux confinées ou des ancrages calmes qui provoquent d’énormes sillages, causant parfois des dommages et renversant des boissons. =

coucher du soleil (n.) Toute boisson adulte consommée juste avant, pendant ou après le coucher du soleil, généralement avec des amis en croisière.

pistolet solaire (n.) Sextant.

Swannabe (n.) Tout voilier conçu pour copier ou imiter l’apparence d’un Nautor Swan, généralement à une petite fraction du coût de l’article d’origine.

échange de peinture (v.) Une collision mineure avec un autre bateau ou un objet fixe.

t-bone (v.) Pour courir dans un autre navire, à un angle à peu près perpendiculaire à la ligne médiane.

billet (n.) Toute sorte de licence de la Garde côtière.

Plats à emporter thaïlandais (n.) Une jeune fille asiatique embarquée comme équipage et / ou compagnon, généralement par un seul croiseur masculin.

tinnie (n.) Un canot en aluminium.

torche (n.) Un conteneur pour stocker les piles déchargées.

jouets (n.) Articles tels que planches de surf, kayaks, kitesurfers, vélos et scooters transportés par des croiseurs à des fins récréatives sur une destination de croisière.

séjour triatique (n.) Sur un voilier avec plus d’un mât, un hauban qui relie le haut de chaque mât, assurant qu’en cas de démâtage, que tous les espars soient impliqués dans la «tempête de gravité». Il fournit également un endroit facile pour une longue file d’oiseaux pour se percher, de sorte que leur merde atterrit carrément sur le pont.

TBT (n.) Étain tri-butylique. Une substance hautement toxique utilisée dans la peinture antisalissure de qualité commerciale. Parfois achetés séparément d’un chimiste par des croiseurs et ajoutés, en catimini, à leur propre peinture de fond pour augmenter ses propriétés antisalissure.

rentrer (n.) Un récif dans une voile. Par exemple. Prenons un coup de main dans le principal.

abdominoplastie (n., v.) Une découpe d’une voile d’avant qui s’est étirée et a trop de tirant d’eau. Il consiste à couper la voile d’un point proche de la tête jusqu’au milieu du pied, puis à la recoudre après avoir retiré l’excédent de matière.

visa run (n.) Voyage rapide effectué dans un pays voisin, uniquement dans le but de renouveler son visa afin d’éviter les dépassements de durée.

Wetsnail (n.) Un bateau Westsail, bien qu’une conception de croisière éprouvée, il est ainsi appelé en raison de ses caractéristiques de performance plutôt lentes.

bateau blanc (n.) Tout mégayacht. Appelé ainsi parce que la plupart d’entre eux sont peints en blanc.

générateur de vent (n.) Un petit moulin à vent attaché à un bateau principalement dans le but de produire de l’électricité, avec l’avantage supplémentaire d’assurer que d’autres bateaux s’ancreront bien en raison du bruit ennuyeux qu’ils émettent.

Windex (n.) Une flèche en haut du mât qui pointe vers l’endroit où vous voulez aller.

heure du vin (n.) Moment de la journée où il convient de déguster un verre de vin, généralement en fin d’après-midi ou en début de soirée.

Super post