America’s Cup Rialto – 28 juillet: Le premier branchement sur les Waitemata

America’s Cup Rialto – 28 juillet: Le premier branchement sur les Waitemata

, America’s Cup Rialto – 28 juillet: Le premier branchement sur les Waitemata

American Magic – Waitemata Habour – Auckland – America’s Cup 36-28 juillet 2020 © Richard Gladwell / Sail-World.com

L’America’s Cup Rialto est une nouvelle série pour la 36e America’s Cup, et publiera chaque jour un bateau de l’America’s Cup voiles – avec des images du jour. Habituellement, il y aura un rapport du matin (NZT) basé sur le moment où les bateaux ont passé North Head – quand il y a généralement la meilleure opportunité de prendre des photos. Toutes mes excuses pour la qualité de ces images – un problème de post-traitement.

La brise a éclaté aujourd’hui sur le port de Waitemata. Dans la brise d’est (sur le rivage) a commencé à 18-22 nœuds à son apogée vers midi, avant de s’éloigner un peu plus tard dans la journée.

Emirates Team New Zealand a été dans l’eau en premier, à nouveau avec son bateau d’essai Te Kahu à 9 h 40 pour ce qui s’est avéré être une session d’un peu plus de quatre heures.

American Magic a quitté son quai environ une heure plus tard pour une session de cinq heures.

La brise du rivage signifiait que les deux équipes s’entraînaient sous le vent des îles environnantes, dans relativement de l’eau.

Sur l’eau, les deux équipes ont travaillé selon un régime très différent – avec les Kiwis effectuant diverses courses et manœuvres – mais bien sûr avec seulement quatre membres d’équipage sur le bateau d’essai de 12 mètres de long. Bien qu’ils aient eu des temps d’arrêt occasionnels, la leur était une solide session de navigation – principalement menée près des îles Motuihe et Browns – à environ 5 nm au près de North Head.

American Magic a eu une session ponctuée de longues pauses, car vraisemblablement l’AC75 était en train d’être mis en équilibre de course et les systèmes recalibrés, après leur pause de cinq mois induite par COVID-19.

L’équipage s’est assis pendant les pauses, indiquant qu’il n’était pas appelé pour réparer les dommages.

Les deux équipes se sont ignorées, pendant la première heure environ. Puis Peter Burling a commencé à faire des passes près d’un Defiant stationnaire, provoquant l’équipe américaine de se connecter.

Finalement, cela s’est produit avec Te Kahu et Defiant effectuant une étape sous le vent de l’extrémité est à l’extrémité ouest du parcours.

Étonnamment, il n’y avait pas grand-chose dedans, et toujours une mise en garde dans de telles rencontres quant à savoir si les deux bateaux naviguent au rythme de la course ou si l’un ou les deux sont en sacs de sable.

Peu de temps après, Emirates Team New Zealand a effectué quelques descentes plus petites, puis a largué ses voiles au large de Tamaki YC avant de remorquer vers leur base. American Magic est resté dehors pendant encore deux heures.

Les prévisions pour mercredi sont bonnes – des conditions similaires à celles d’aujourd’hui, mardi, mais avec la brise d’est frappant à plus de 20 nœuds pour le reste de la semaine.