Un remorqueur autonome se lance dans un voyage historique télécommandé autour du Danemark | Sea Machines Robotics – The Machine Odyssey

Quelques grandes nouvelles aujourd’hui dans le monde de la navigation autonome. Sea Machines Robotics, basée à Boston, a annoncé son intention de se lancer dans un voyage de 1 000 milles marins à l’aide d’un remorqueur océanique autonome et commandé à distance.

Le voyage marquant devrait avoir lieu plus tard ce mois-ci à l’aide du remorqueur Nellie Bly qui naviguera autour du Danemark. Sea Machines a déclaré que le voyage marquera un moment d’atterrissage pour le transport autonome et devrait prouver que les voies navigables du monde sont préparées et prêtes pour une autonomie à long terme.

Le remorqueur partira de Hambourg, en Allemagne, le 30 septembre, avec un contrôle complet à bord du navire géré par une technologie autonome, tout en opérant sous l’autorité de commandants situés aux États-Unis. Deux officiers resteront à bord pendant tout le voyage. Les passagers invités occasionnels seront autorisés à bord lorsque le navire fera escale dans les ports le long de la route pour afficher et démontrer la technologie.

Le projet s’appelle The Machine Odyssey, en hommage à l’Odyssée d’Homère et se traduit par un long voyage motivé et mouvementé.

La carte du projet Machine Odyssey
La carte montre l’itinéraire du voyage du projet The Machine Odyssey. Crédit : Sea Machines Robotics

Nelly Bly est un remorqueur omniprésent moderne conçu et construit par les chantiers navals Damen des Pays-Bas. Le nom rend hommage à la journaliste, industrielle, inventrice et travailleuse caritative américaine qui était largement connue pour son voyage en solo ultra-audacieux et record autour du monde en 72 jours.

À la barre se trouvera le système d’autonomie Sea Machines SM300, un système complet d’autonomie capteur-hélice qui utilise une planification de trajectoire avancée, une replanification d’évitement d’obstacles, des données de cartes marines vectorielles et une perception dynamique du domaine, le tout pour contrôler le voyage du début à la fin. . Le SM300 fournit aux commandants humains à distance un environnement cartographique actif avec des superpositions augmentées en direct montrant la mission, l’état du navire, la connaissance de la situation et les données environnementales, ainsi que l’audio et la vidéo en temps réel du navire à partir de nombreuses caméras en streaming.

« Depuis des temps immémoriaux, les océans ont été à l’origine du meilleur de l’innovation humaine, conçu et construit par des architectes et des ingénieurs, et déployé par un groupe sélectionné et spécial de personnes, les marins, sur lesquels une grande partie de la société compte aujourd’hui et à l’avenir pour l’approvisionnement de la nourriture, de l’électricité, de l’eau, des marchandises et des transports. Et en tant que leader de l’espace technologique, Sea Machines a pour devoir de s’embarquer dans de nouvelles eaux, de traverser tout brouillard d’incertitude et de prouver la valeur de notre cours technologique prévu », a déclaré Michael Johnson, PDG de Sea Machines.

« Tout comme d’autres industries terrestres transfèrent les corvées manuelles répétitives des systèmes humains aux systèmes robotiques prévisibles, notre technologie autonome élève les humains de contrôleur à commandant, la plupart des efforts de contrôle continus directs étant gérés par la technologie. Cette refonte de la relation homme-technologie est à la base d’une nouvelle ère d’opérations en mer et donnera aux industries sur l’eau les outils et la capacité d’être beaucoup plus compétitives, mettra fin à l’érosion du fret aérien et routier de grande valeur, mettra plus navires sur l’eau, fonctionnent en meilleure harmonie avec l’environnement océanique naturel et fournissent de nouveaux produits et services », a déclaré Johnson.

Sea Machines a été fondée en 2015 et est un leader du marché des systèmes pionniers de commande et de contrôle autonomes et de perception avancée pour les industries maritimes.