Un homme se noie après avoir été aspiré par la marée à Umdloti

Un homme de 30 ans a été aspiré d’une marée à Umdloti, sur la côte nord du KwaZulu-Natal, mais malgré une tentative massive de sauvetage et de réanimation, il a été déclaré mort.

Quentin Power, commandant de la station Ballito de l’Institut national de sauvetage en mer (NSRI), a déclaré que vers 18 h 15 jeudi, ils avaient reçu un appel à l’aide de témoins oculaires à Umdloti signalant une noyade en cours dans la marée.

Un nageur-sauveteur NSRI Ballito et l’unité de recherche et de sauvetage de la police du métro de Durban sont intervenus directement sur les lieux tandis que l’équipe de service NSRI Ballito est intervenue dans un véhicule de sauvetage en mer, remorquant un jet-ski.

Les sauveteurs municipaux eThekwini, qui avaient cessé leurs fonctions à 18 heures comme prévu, ont également été activés, ainsi que l’unité de recherche et de sauvetage de la police et les services d’ambulance.

L’homme avait eu des difficultés dans la marée et un membre du public dans un restaurant en face de la marée est entré dans l’eau avec une planche de bodyboard pour l’aider.

« … Mais la victime avait été aspirée hors de la marée par les courants sortants et par des vagues déferlantes et l’homme avait disparu sous les vagues forçant le bon Samaritain à se retirer pour la sécurité de la plage », a déclaré Power.

Visibilité réduite

En raison de grandes vagues déferlantes contre les rochers, Power et un plongeur de recherche et sauvetage de la police du métro de Durban sont entrés dans l’eau à partir du point sud, à environ 250 mètres au sud de l’endroit où l’incident s’est produit.

Ils ont commencé une recherche de plongée libre dans l’eau, gênée par une visibilité de moins d’un mètre sous l’eau.

La communauté locale a aidé en repérant depuis la plage et en agitant les directions des bâtiments surélevés.

L’homme a été retrouvé sans vie et a été emmené à la plage où des ambulanciers paramédicaux de Life Response 24/7 et de Reaction Unit SA, les agents de recherche et de sauvetage de la police et les sauveteurs eThekwini ont effectué une réanimation cardiorespiratoire (RCR) sur l’homme.

« Après que toutes les tentatives de réanimation aient été épuisées, l’homme a malheureusement été déclaré décédé », a déclaré Power.

Power a déclaré que la police enquêterait.

Selon le rapport Stats SA sur la mortalité et les causes de décès, les noyades représentaient 4,1% (1411 cas) de décès dus à des causes externes de blessures accidentelles en 2016.

Le pouvoir a félicité tous ceux qui ont aidé si rapidement à essayer de sauver l’homme.