Projet L, le superyacht hybride qui ne ressemble à aucun autre

Le projet L est un concept dévoilé fin 2019 mais, grâce à un partenariat avec Superyachts Monaco, il est prêt à être construit pour le futur propriétaire. Les prix sont disponibles sur demande, et la société de courtage promet «Œuvre d’art, une sculpture sur l’eau qui défie la silhouette classique de l’horizon du yachting» qui vient avec toutes les fonctionnalités que l’on attend d’un « Superyacht véritablement luxueux. »

Thierry Gaugain possède une expérience de deux décennies avec Philippe Starck et un portefeuille qui comprend Sailing Yacht A, Motor Yacht A et Venus. Le projet L est similaire à ceux uniquement en termes de désir apparent de Gaugain de briser le moule sur ce à quoi devrait ressembler un superyacht et, ce faisant, de renverser les attentes.

Mesurant 120 mètres (393 pieds), le projet L vise à offrir les meilleures performances de sa catégorie. Il est livré avec une propulsion hybride et une technologie de navigation de pointe, qui, en conjonction avec la forme de la coque, fourniraient une gamme impressionnante à des coûts et des niveaux de pollution minimaux (à la fois pour les émissions et le bruit). Le design extérieur est inspiré d’un galet ou d’une feuille, lisse et apparemment entièrement fermé.

Cette dernière partie n’est cependant qu’une illusion. L’extérieur du yacht est composé de vastes étendues de vitrage: verre réfléchissant à sens unique. Cela garantit une intimité maximale pour les clients et aide le navire « changer de forme » en réfléchissant l’environnement et la lumière changeante. L’idée d’utiliser des miroirs et des surfaces réfléchissantes pour créer des yachts «invisibles» n’est pas nouvelle, mais le projet L montre à quel point il peut être mis en pratique.

«Vous ne serez pas en mesure de repérer les éléments de navigation, de communication et techniques qui encombrent tant les extérieurs des yachts, car ils seront cachés dans le« manteau »extérieur du projet L et déployés si nécessaire,» Superyachts Monaco dit dans la description.

Selon les désirs du futur propriétaire, le projet L peut être entièrement ouvert, créant ainsi une connexion directe avec l’océan. Les rendus officiels publiés jusqu’à présent montrent qu’il est couvert sous un «manteau», la société de courtage affirmant qu’elle bénéficiera de vastes espaces interconnectés à l’intérieur. En fait, un autre aspect révolutionnaire de ce superyacht est le fait que tous les espaces de vie seront concentrés sur un seul pont et se connecteront les uns aux autres, créant un flux.

Les espaces intérieurs seront conçus pour laisser entrer autant de lumière naturelle que possible, et tout l’éclairage artificiel s’adaptera à la lumière changeante à l’extérieur, pour favoriser le calme et la détente. L’éclairage extérieur changera également de couleur pour refléter le passage du temps et aider le navire à se fondre.

L’hébergement peut varier en fonction des besoins du propriétaire, allant de 12 personnes et 40+ membres d’équipage à 36 personnes et 50 membres d’équipage. Ne vous y trompez pas, le projet L n’est pas un canot.

Les installations comprendront une salle multimédia de haute technologie, une salle de sport, deux piscines (une avec de l’eau douce et une avec de l’eau salée, situées sur le club de plage extensible à l’arrière), un cinéma intérieur et extérieur (car un seul cinéma ne suffit pas) , un héliport, un garage pour les voitures avec des jouets, une salle de spectacle, un centre de plongée et une salle d’équipement polaire. Peut-être plus impressionnant, le projet L est livré avec une salle multimédia sous-marine de haute technologie («salle nemo») et une capsule d’évacuation sous-marine avec un design futuriste pour correspondre au navire-mère.

De plus amples détails sur la conception intérieure ou même la disposition de base ne sont pas inclus dans les rendus, car ils doivent encore être déterminés, en attendant des discussions avec le futur propriétaire. Après tout, à quoi cela sert-il d’obtenir un nouveau superyacht de fantaisie si vous ne pouvez pas vous prononcer sur la façon dont il se penchera à l’intérieur?

Axé sur le yachting durable, le projet L est doté d’une propulsion hybride diesel-électrique et d’une capacité à longue portée tout en glissant à travers les vagues avec un niveau de bruit et de vibration minimal. La vitesse de pointe est évaluée à 18 nœuds et la portée maximale à 10 000 milles marins à une vitesse de croisière de 12 nœuds. Un système de gestion des déchets de grande capacité est inclus pour renforcer l’autonomie du navire en mer.

«Elle est conçue pour être aussi lisse qu’un caillou et silencieuse sur l’eau. Son architecture navale originale permet au Project L de glisser dans l’eau avec une stabilité semblable à celle d’un marteau. Sa faible traînée et ses lignes sans couture assureront les meilleurs niveaux de bruit et de vibrations de sa catégorie. » Superyachts Monaco dit. «De plus, le projet L comportera un ballast rétractable – comme une quille de voilier – pour ajuster la rigidité, le temps de roulis, la sensation et la stabilité en fonction des conditions, de la houle et de la direction du vent au mouillage.»

En bref, le projet L promet d’être aussi efficace que beau et luxueux. S’il obtient ce «propriétaire inspirant», il sera immédiatement mis en chantier.