Oisin McClelland détient la troisième place dans la flotte finlandaise alors que la série de coupe du monde Hempel à vent léger ralentit à Miami

Oisin McClelland, d’Irlande du Nord, conserve la troisième place de la classe Finn aux Hempel World Cup Series à Miami alors que les températures froides, le refroidissement éolien, la pluie, la brise forte et les conditions plus typiques du sud de la Floride ont défié les 182 marins de 45 nations hier (jeudi 23 janvier) .

Le défi était réel sur la baie de Biscayne et cela a créé des courses passionnantes et un niveau d’imprévisibilité ajoutant plus d’intrigue à la régate annuelle de classe olympique.

Hier, avant le quatrième jour de course, le Finn, le Laser, le Laser Radial et le 470 masculin et féminin avaient effectué six courses, tandis que le RS: X masculin et féminin en avait terminé neuf.

Cependant, la brise n’a pas coopéré pendant la majeure partie de jeudi, car les averses de pluie ont sporadiquement amorti le site de voile et les courses ont été limitées après de longs reports.

L’Américain Caleb Paine a remporté sa quatrième course de régate dans la course 7 de la classe finlandaise. Il a terminé troisième de la course 8 et mène par 17 points sur Luke Muller (USA). Oisin McClelland du Donaghadee Sailing Club conserve la troisième place, à seulement deux points de Muller.

Pendant ce temps, les femmes et les hommes RS: X n’ont réussi qu’une seule course chacun, tout comme la classe Laser. Il n’y avait aucune course dans le Laser Radial ou les 470 flottes.

Des courses supplémentaires sont prévues pour le 470, Laser Radial et Laser aujourd’hui, vendredi 24 janvier, avec un départ plus tôt à 10h30 local (15h30 heure irlandaise).