Mère Nature gagne toujours !

Coup de foudre sur un voilier amarré !

Si vous avez vu la vidéo surprenante l’année dernière d’un coup de foudre sur un voilier amarré et que vous vous êtes demandé ce qui s’est passé, le membre du Cruising Club of America Drew Plominski partage l’histoire:

Notre Bristol 29.9 Perseverance 1978 a été frappé par la foudre le soir du 6 juillet 2019 alors qu’il était amarré au quai de Dorchester Bay, se préparant à partir pour la Marblehead à Halifax Ocean Race dans la matinée. L’événement a été capturé de manière extraordinaire sur une vidéo désormais virale.

L’équipage était venu en ville de Seattle, de San Francisco et de la rive sud du Massachusetts pour aider à terminer la préparation du bateau et le déchargement avant le départ pour la course de Marblehead à Halifax. Cette course allait être la première pour le bateau et ma première fois à mettre sur pied un programme offshore en tant que propriétaire de bateau et responsable.

Nous venions de terminer de retirer tous les équipements inutiles à bord et avons pris une pause pour attendre une tempête d’été qui approchait rapidement. Nous avons remonté la rue jusqu’à chez moi où le plan était de prendre le reste de notre équipement personnel et une bouchée à manger avant de descendre le reste des fournitures une fois la pluie tombée.

La tempête a commencé à frapper la région quelques minutes après son retour dans notre condo. La pluie est tombée en torrents pendant plusieurs minutes rapides, mais il n’y avait pas beaucoup de vent. Puis, à ce qui semblait être le pic de la tempête, un coup de tonnerre assourdissant secoua la structure de la maison.

Moins d’une minute plus tard, j’ai reçu un appel d’un ami qui est resté au yacht club pour regarder la tempête souffler depuis la sécurité du porche du club. Il m’a demandé si j’avais entendu le tonnerre et était désolé de me faire savoir que l’origine du bruit était un éclair qui a frappé le mât du bateau que nous venions de laisser sur le quai quelques minutes auparavant. Je ne le croyais presque pas et je pensais que c’était juste une plaisanterie amicale entre les propriétaires de bateaux.

Quoi qu’il en soit, j’ai descendu les quelques blocs jusqu’au quai du yacht club pour inspecter le navire, en espérant que ce n’était qu’une blague. Elle était assise juste au moment où je l’avais laissée 15 minutes plus tôt sur le quai. Une inspection visuelle rapide n’a rien trouvé de mal et il n’y avait aucune preuve immédiate d’un incendie, j’ai donc ouvert la cabine et vérifié ci-dessous.

J’ai instinctivement atteint l’interrupteur des lumières de la cabine intérieure en descendant les marches de l’escalier des cabines et elles (miraculeusement) fonctionnaient toujours. Il y avait un soupçon de fumée dans la cabine, mais les choses semblaient OK.