Le Motor Gun Boat (MGB) de la Royal Navy – Le Spitfire de la mer

Le Motor Gun Boat (MGB) de la Royal Navy – Le Spitfire de la mer

Le Motor Gun Boat (MGB) de la Royal Navy est né en réponse à la menace posée par les S-boats allemands. Opérant à partir de leurs bases sur les côtes néerlandaise, belge et française, les S-boats représentaient une menace importante pour les convois côtiers britanniques auxquels la Royal Navy n’était pas préparée. Un nombre suffisant de navires de guerre n’était pas disponible pour protéger adéquatement chaque convoi et, bien que des bateaux à moteur équivalents de la Royal Navy soient devenus disponibles en plus grand nombre, ils étaient mal équipés pour engager les bateaux allemands. Les torpilleurs à moteur (VTT) manquaient de puissance de feu suffisante et leurs torpilles étaient inutiles contre les bateaux à coque rapide et peu profonde. Les bateaux à moteur anti-sous-marins (MA / SB) étaient également sous-équipés et trop sous-alimentés pour contrer cette menace. Ce qu’il fallait, c’était un bateau de vitesse comparable au VTT, mais avec une puissance de feu accrue qui leur permettrait d’engager directement les S-bateaux.

Partout dans le pays, les fabricants de petits bateaux produisaient une variété de VTT, à la fois pour la Royal Navy et d’autres pays. Ceux construits pour les marines étrangères ont été réquisitionnés à la hâte par l’Amirauté et les ordres ont été modifiés pour les MA / SB. Les premiers MGB ont évolué à partir de ces MA / SB, qui ont été remodelés et dotés d’armes plus lourdes (utilisant largement ce qui était disponible). Les MA / SB encore en construction (principalement au chantier naval de British Power Boats à Hythe) ont été achevés en tant que canonnières et à partir de janvier 1941, ont été officiellement mis en service en tant que MGB. British Power Boat a produit une conception pour un MGB construit à cet effet en février 1942 et les commandes existantes de l’Amirauté pour les MA / SB ont été modifiées pour la nouvelle conception. Dans le même temps, les bateaux Elco et Higgins sont devenus disponibles aux États-Unis dans le cadre du prêt / crédit-bail et ont été précipitamment mis en service.

MGB 66 au HMS Saint Christophe, Fort William, Ecosse. © IWM A 9344

Ces premiers bateaux étaient tous des coques semi-planantes à bouchain dur entre 63 pieds et 71 pieds. Le désir de l’Amirauté de disposer d’un bateau plus grand capable d’engager des bateaux S a conduit à la conception d’une canonnière de 115 pieds qui serait finalement construite par Fairmile sous le nom de Fairmile D, ou Dog Boat. En guise de solution provisoire, en 1940, les conceptions du Fairmile A ont été adaptées pour produire une forme de lancement de moteur plus puissante, qui serait classée comme le Fairmile C. Ces «longs» bateaux ont commencé à entrer en service en 1941, suivis du premier véritablement construit à cet effet. MGB, les bateaux «courts» Mk V de 71 pieds 6 pouces construits par British Power Boat au printemps 1942. Les Fairmile D ont commencé à entrer en service plus tard dans l’année.

Les premiers MGB conservaient le même numéro de fanion que leur identité MA / SB et, comme les MA 1/5 et 22 à 39 n’ont jamais été remis en service, ces numéros n’ont jamais été utilisés par les MGB. Au lieu de cela, la liste des fanions commence au numéro 6, le premier MA / SB de 70 pieds. Étant donné que les numéros de fanions ont été attribués au moment de la commande (ou au moment où les bateaux en construction ont été réquisitionnés) et non au moment de la mise en service, de nombreux MGB sont entrés en service par ordre numérique. Par conséquent, il n’y a pas de modèle cohérent dans l’attribution des numéros de fanions aux bateaux. Les nombres de fanions Fairmile et Camper & Nicholson MGB provenaient de l’allocation chronologique des fanions Motor Launch (ML).

À l’exception de deux flottilles de Fairmile D envoyées en Méditerranée, tous les MGB ont servi autour de la Grande-Bretagne, opérant dans la Manche et la mer du Nord, au large des côtes de la France, de la Belgique, des Pays-Bas, du Danemark et de la Norvège.

Le reclassement de tous les MGB en VTT en 1943 a mis fin au nombre de fanions MGB. Tous les bateaux à moteur britanniques de 71 pieds 6 pouces ont reçu des fanions de VTT commençant par 412, et tous les futurs bateaux ont été achevés en VTT (bien que beaucoup sans tubes lance-torpilles). Tous les Fairmile D, à l’exception de ceux de la Méditerranée, ont été reclassés comme VTT «tout usage», bien que, comme les bateaux de 71 pieds 6 pouces, ils aient conservé leur armement de canonnière et étaient des MGB en tout sauf leur nom.

Les MGB British Power Boat, Elco et Higgins 70 pieds existants n’ont pas été reclassés et ont conservé le fanion MGB, mais beaucoup ont été rayés des listes de l’Amirauté et réaffectés au Département de la Guerre ou à la Royal Air Force à peu près au même moment. Seuls les quelques bateaux conservés par l’Amirauté, ainsi que les Fairmile Cs, les Camper & Nicholson et les Mediterranean Fairmile Ds étaient encore classés MGB à la fin de la guerre.